Archives

now browsing by author

 

Emballage industriel : et si vous optiez pour le palox ?

Construites à l’origine, à partir des bois résistants, les caisses palox  sont très utilisées dans la sphère agricole, et particulièrement chez les maraîchers et les viticulteurs. On les trouve pourtant de plus en plus souvent dans les espaces de stockage industriel.

En effet, le boom des livraisons à domicile et du e-commerce a favorisé le développement du stockage pour les entreprises. Les marchandises sont stockées avec beaucoup de rigueur et de nombreux critères, tant techniques que normatifs sont à prendre en compte.

Mêlant des caractéristiques de la boîte, ou « box », et de la palette, les palox s’avèrent être de bons candidats à la mise en place d’une stratégie de logistique et de stockage industriel efficace. Mais qu’est-ce qu’un palox ? Et comment exploiter ses atouts pour optimiser la logistique d’un entrepôt de stockage ? La réponse dans ce billet !

Palox définition : un contenant aux caractéristiques multiples

La palette palox fait partie de la famille des caisses-palettes. Ces outils sont initialement pensés pour contenir des denrées alimentaires telles que les fruits et légumes. On définit donc les palox comme un outil de stockage rassemblant les caractéristiques de la caisse et de la palette. La caisse palox est donc composée d’une base en palette et de parois pleines et ajourées permettant de protéger le produit. 

Il existe une grande variété de matières permettant de créer des palox adaptés aux besoins des industries comme le palox métallique, plastique ou le palox aluminium…

Pourquoi c’est utile ? 

On l’a dit la caisse palox concatène les avantages de plusieurs solutions de stockage comme

  • Un base solide et plate idéale pour le stockage et à la manutention d’une variété de marchandises, et permettant à une variété de marchandises d’être gerbées en hauteur, et organisées facilement
  • Des parois solides et personnalisables faisant d’ailleurs du palox un contenant pratique pouvant contenir de nombreux biens matériels. Ces bords personnalisables sont utilisés en fonction de chaque industrie ou produits.

    Par exemple : pour avoir une caisse palox en bois avec une meilleure traçabilité, ou pour permettre un bon niveau de ventilation des marchandises fragiles comme des plantes ou des fruits ou légumes frais (endives, pommes…)
Palox plastique : un vrai marché à prendre pour l’industrie

Caisses-palette et palox : tout un marché à conquérir

Les conteneurs et les palettes pour industriels sont déjà présents dans de nombreux secteurs comme l’industrie automobile, pharmaceutique ou encore (historiquement) dans l’agroalimentaire.

Pourquoi le palox jouit-il d’une telle popularité ? 

Cela provient principalement de leurs capacités à répondre aux problématiques de logistiques industrielles très complexes. Il existe de plus en plus d’exigences et de normes de sécurité des marchandises dans le domaine industriel. Il y a aussi une volonté d’optimiser les espaces de stockage et de gagner de la place pour réduire les coûts. Bonne nouvelle, les caisses palox répondent parfaitement à ces problématiques tant elles sont customisables. 

Palox plastique, caisses-palettes gerbables, ou encore, racks de stockage à palettes… Voilà un petit aperçu des solutions de stockage les plus couramment utilisées en entrepôt ! 

Comment choisir une caisse palox ?

Les enseignes spécialisées dans l’élaboration de solutions de stockage industriel vous le diront : “il faut prendre toujours en compte les besoins de son produit afin d’assurer un bon suivi de vos marchandises” 

En effet, on ne livre pas des tomates comme on livre des bouteilles de vin. Il existe de nombreux critères et spécificités pour chaque produit (sans parler des normes d’hygiènes ou de sécurité)

C’est pour d’ailleurs pour cela que l’emballage industriel sur-mesure cartonne. Il est optimisé selon les spécificités du produit à transporter. Bonne nouvelle, il existe de nombreux formats de palox. Nous verrons ci-après les deux formats de palox les plus courants, le palox bois et le palox plastique comme ceux d’origami-packaging.com. 

La matière : palox plastique ou bois ?

En premier lieu, les palox et caisses-palettes se distinguent d’abord par les matériaux qui les composent.

Palox pour produits alimentaires (HORS FRAIS) ou les marchandises courantes : 

Bien que peu écologiques, les caisses palox en plastique sont un bon compromis pour les produits alimentaires et les marchandises qui ne sont pas liés à l a chaîne du froid. Elles sont obtenues à partir de dérivés du plastique tels que le polyéthylène haute densité (PE-DH).

Les caisses-palettes de qualité alimentaire composées de PE-DH permettent de stocker et de transporter facilement des denrées alimentaires en toute conformité avec les normes en vigueur.

Palox pour les produits frais (Fruits et légumes)

Néanmoins les denrées fragiles et sensibles telles que les fruits et légumes doivent être de préférence conservées dans des palox en bois. En effet ce grand classique est toujours très efficace, et couramment utilisé par les supermarchés et grandes surfaces à des fins de conservation. Construits à partir de bois résistants à l’humidité comme le pin, ces contenants en bois peuvent atteindre des charges utiles allant jusqu’à 2 tonnes.

Assistance vidéo : l’optimisation des opérations à distance

Le secteur de l’opération à distance est en pleine mutation grâce à l’essor des nouvelles technologies. Nous passons d’une gestion papier à un suivi numérique. Cet état de fait a permis l’émergence de nouvelles tendances comme le développement du « Field Service Management » et la possibilité de suivre les opérations de terrain à distance.

Read the rest of this page »

Comment le management opérationnel transforme l’industrie contemporaine ?

Le management opérationnel est la somme de techniques permettant de mieux gérer la production industrielle d’une entreprise. Cette discipline englobe une série de savoir-faire pour la gestion des opérations de terrain comme la programmation des services, l’envoi de techniciens, le suivi de l’état des travaux, la facturation des interactions clients et bien d’autres choses…

Cet article vous donnera quelques clés de compréhension pour mieux appréhender la question du management opérationnel en industrie

Management opérationnel : définition

Commençons par une brève définition du management opérationnel en industrie. On pourrait résumer cette discipline par un ensemble de techniques managériales visant à

  • Planifier et prévoir des objectifs à atteindre pour améliorer le flux de production ou la satisfaction de consommateurs 
  • Réunir des talents et des compétences pour atteindre ces objectifs 
  • Superviser les opérations terrains et contrôler les résultats régulièrement

La mise en place d’une politique de management industriel est gouvernée (au global) par la direction générale et (au quotidien) par les directeurs de chaque projets et les équipes intermédiaires. 

La mission finale du management opérationnel est donc de motiver et séduire les équipes terrain afin de les encourager à produire le meilleur produit dans les meilleurs délais.

Quelles sont les missions d’un manager opérationnel en industrie ? 

Les missions d’un manager opérationnel en industrie peuvent se résumer en quatre fonctions clés. 

  • Comprendre les besoins et les diffuser : le manager opérationnel doit comprendre les besoins de la direction générale et relayer les informations aux équipes terrain. Il doit avoir une bonne connaissance de l’entreprise en générale et de sa vision à moyen terme.
  • Expliquer les besoins aux équipes opérationnelles : c’est un véritable travail de traduction à réaliser pour expliquer la vision de l’entreprise pensée par la hiérarchie pour  la rendre intelligible aux équipes terrains. Ces deux entités ont très souvent des contraintes et une vision de l’entreprise assez différentes.
  • Une fois que les équipes ont reçu le brief. Le travail du manager opérationnel sera d’accompagner celle-ci pour les aider à trouver les meilleures solutions. Il agira comme un chef de projet pour faciliter la fluidité de chaque processus.
  • Une vérification de chaque objectif est à prévoir afin de s’assurer que le travail est réalisé dans les délais et respecte la charte de qualité souhaitée par la direction. 

Ces quatre piliers sont la clé d’un management opérationnel réussi. Ils accompagnent chaque chef de projet au quotidien et constituent une suite de “guidelines” techniques très utiles au quotidien. 

comment le management opérationnel fait évoluer l’industrie ?

Management opérationnel des industries : un domaine d’expertise en forte croissance 

Le secteur de la gestion des services –  actuellement évalué à 3 milliards de dollars US est en pleine expansion et devrait atteindre 5,1 milliards de dollars US d’ici 2025. Pourquoi cela ? Tout simplement en vue d’un contexte favorable à l’émergence de certaines techniques managériales déployables à distance. 

La relation client a changée

Tout d’abord, l’émergence forte d’une nouvelle relation client dans la domaine industriel. Les CXO (Chief Experience Officer) ont la côte et mettent en place des systèmes optimisés pour la satisfaction du client. En effet, il est largement reconnu qu’une relation client de bonne qualité permet un développement de la marque employeur (même en industrie) et développe à moyen terme une meilleure croissance et un gain de productivité. 

Optimiser ses opérations terrain accélère l’innovation

La mise en application de protocoles optimisés de management opérationnels permet à l’entreprise de bénéficier d’une meilleure réputation et d’être plus productive, mais ce n’est pas tout. Un article diffusé par le site review42.com [1] conclut qu’une meilleure gestion des opérations de terrain favorise l’innovation industrielle en permettant à l’entreprise d’explorer des métiers ou des activités auxquelles elle n’était pas préparée à la base. Cela, grâce à une meilleure coordination globales des services de production. 

Une transformation digitale prête pour multiplier la  production 

La transition digitale est un phénomène qui touche toute les industries. Cette dernière, couplée avec des innovations solides, permet un fort développement de la production industrielle. 

Le champ des possibles sont nombreux et viennent tous azimuts. On parle de cobotiques, d’assistance vidéos pour le management des opérations de terrain, d’interfaces dotées d’IA capables d’aider les techniciens et les ingénieurs pendant leurs opérations ou même d’internet des objets…

Toutes ces innovations ne sont que des réponses aux questions que se posent les industriels pour optimiser la production et constituent de nouveaux défis pour s’ajuster aux souhaits des clients toujours plus demandeurs.

A lire aussi : la maintenance préventive et durée de vie des machines


Exemple du transilien en IDF

La mise en place d’une politique de management opérationnel peut aboutir à un contrôle à distance des opérations de pilotage. Prenons l’exemple des lignes TER transiliennes de la région IDF.

A la lecture de cet article sur la maintenance à distance des trains, nous constatons que les lignes sont maintenues dans le meilleur état possible grâce à une politique de maintenance opérationnelle [2]. Cette supervisation est gouvernée par des opérateurs humains, mais aidée d’un logiciel spécifique pour capter le passage des trains. Les trains sont donc posés sous des capteurs pour faciliter le travail des équipes et accompagner la maintenance. Cette maintenance à distance permet d’éviter de nombreux accidents et entraîne moins de retards. 

SOURCES 

[1] https://review42.com/resources/customer-service-statistics
[2] maintenance à distance des trains Transiliens : https://meslignesnetu.transilien.com/2014/02/21/comment-ca-marche-la-maintenance-a-distance/
Crédits images : Pixabay

Stockage œuvre art : une logistique toute particulière

La gestion du stockage d’œuvres d’art est soumise à une logistique toute particulière qui demande des conditions spécifiques et plus exigeantes que dans d’autres industries. 

Read the rest of this page »

Pourquoi devriez-vous tous acheter un distributeur de scotch automatique ?

Le scotch est un des indispensables pour de nombreux particuliers, mais encore davantage pour les entreprises. L’achat d’un distributeur de scotch automatique industriel est une solution facile à mettre en place pour optimiser la production et l’efficacité des manutentionnaires. 

Read the rest of this page »

Formez-vous aux métiers de la logistique et du transport

Avec la crise du Covid-19, les achats via les E-commerces ont explosé. Il est donc important pour les entreprises d’avoir une logistique optimale pour une production bien rodée et des experts capables de comprendre les enjeux de ce service à part. 

Read the rest of this page »

Le rack de rangement : l’outil idéal pour optimiser son espace de stockage

L’entrepôt tient une place stratégique dans l’agenda du supply chain manager. Organiser, prévoir et ranger font parties des inaliénables qualités à avoir si l’on souhaite améliorer la gestion d’un stock de marchandises. Cette optimisation ne se fait pas sans quelques méthodes ou accessoires incontournables comme le rack de rangement industriel.

Read the rest of this page »

Supply Chain Manager : aux commandes des stocks et la logistique

Le/a Responsable Supply Chain est un professionnel qui officie dans le secteur de la production et dans celui de la logistique industrielle. Encore connu sous les appellations de Supply chain manager, Materials manager ou Responsable de la gestion de production, ce spécialiste est en charge de la gestion des stocks et de la logistique au sens large.

Dans cet article, nous faisons un grand format sur le Responsable Supply Chain, en levant un coin de voile sur ses missions, les compétences requises, son traitement salarial et le profil de recrutement.

Les missions du Responsable Supply Chain

Au sein d’une entreprise, le Responsable Supply Chain se charge de plusieurs missions en rapport avec la logistique et la gestion des stocks. On lui reconnaît deux missions principales autour desquelles tournent les actions qu’il mène pour remplir son cahier de charge.

Responsable des flux de marchandises dans l’entreprise

Le Responsable Supply Chain est chargé de la gestion des flux de marchandises et des produits de l’entreprise. Il a également pour mission de manager d’organiser et de piloter les équipes qui travaillent sous sa tutelle.

Manager, prévoir et garantir :  pour remplir ces deux missions fondamentales au sein de l’entreprise, le Responsable de la Supply Chain procède à des réflexions en vue de concevoir le plan directeur, le système d’information et de distribution qui sont, en quelque sorte, les poutres qui soutiennent la politique de la gestion des productions. Lorsqu’il réunit tous les éléments concourant à la création de cette politique, il se charge de leur mise en œuvre et du suivi des mesures prises à cet effet.

Pour résumer, il doit prévoir, manager et suivre les marchandises de l’entreprise

Un intermédiaire essentielle pour la bonne marche de l’entreprise

Un Responsable de la Supply Chain joue le rôle d’intermédiaire entre les différents acteurs (internes et externes) intervenant dans la gestion des flux et des logistiques de l’entreprise.

Au niveau des acteurs internes, il collabore avec les services chargés de la production, de la distribution, de la planification et des achats.

Producteurs, les fournisseurs et les grossistes sont les principaux acteurs externes avec lesquels il collabore. Sa mission d’intermédiaire se résume à coordonner les flux d’informations logistiques entre les différents acteurs précités.

En charge des ressources logistiques de l’entreprise

Il se charge d’arbitrer et de réallouer les moyens et les ressources de l’entreprise, en prenant en compte les résultats et les stratégies définies. Ces moyens et ressources sont souvent humains, financiers ou économiques, matériels, et liés aux aspects de la gestion du temps et des délais.

Gestion des stocks

Comme indiqué plus haut, le Responsable Supply Chain est un maillon essentiel de la gestion des stocks de l’entreprise. Ainsi, il a deux rôles importants en ce sens.

  • Définir et d’optimiser les stocks de produits ou de matières de l’entreprise. Il s’occupe aussi de distribuer et de placer les produits dans l’entrepôt, en respectant le seuil ou les quantités imposées par le client.
  • Anticiper les demandes et les besoins des clients en termes de produits finis. Pour ce faire, il se base sur les prévisions de vente de l’entreprise et sur les stocks de produits disponibles sur le long terme.

Pour finir, le Responsable de la Supply Chain arbore le rôle de conseiller au sein de l’entreprise. Dans ce rôle, il est chargé d’émettre des propositions allant dans le sens de l’amélioration et de l’évolution de la logistique de l’entreprise. Il doit se tenir au courant des avancées technologiques afin de proposer des pistes de solutions et des mesures pour mettre l’entreprise à jour.

Responsable Supply Chain : un métier entre gestion et logistique

Les compétences requises pour devenir Responsable Supply Chain

Six grands mots résument les compétences du Responsable Supply Chain : gestion, planification, organisation, évaluation, contrôle et management.

  • Gestion : le Responsable de la supply chain est un gestionnaire et un organisateur charismatique doté d’une rigueur et d’un sens de l’analyse appréciables.
  • Planification : ses compétences de gestionnaire et d’organisateur entrent en jeu lorsqu’il s’agit de gérer les marchandises, d’assurer la liaison entre les collaborateurs internes et externes inclus dans la chaîne logistique de l’entreprise et d’opiner sur les projets supply chain.
  • Contrôle & Organisation : les compétences d’évaluation et de contrôleur du Responsable Supply Chain sont perceptibles à travers l’anticipation de l’évolution du marché et l’établissement d’une perspective sur les demandes de produits et de services. Il évalue également l’efficacité des politiques de gestion des flux et des stocks mises en œuvre à travers son leadership.
  • Gestion & Management : le Responsable Supply Chain est un manager confirmé. Il fait preuve de fortes capacités relationnelles, de charisme et de pragmatisme. Diplomate, ferme et pédagogue, il gère les équipes qui travaillent sous sa hiérarchie. En outre, ses compétences se déclinent en la communication, la lecture et la rédaction de certains documents ou rapports d’activités en anglais.

Le salaire du Responsable Supply Chain

En France, un Responsable Supply Chain est rémunéré entre 2 500 et 5 000 euros bruts par mois. Le salaire médian est donc de 3 667 euros mensuels. Pour prétendre à une fonction de Responsable Supply Chain, quelles sont les études et formations requises ?

Études et Formations

Pour devenir Responsable de la supply chain au sein d’une entreprise ou d’un site, il faut, bien évidemment, avoir effectué des études et des formations spécifiques. Quel est donc le profil de recrutement du Responsable Supply Chain ?

Les domaines de formation exigés pour les postulants à un poste de Responsable Supply Chain sont :

  • La Logistique
  • Le Commerce
  • La Gestion.

Les Responsables Supply Chain sont titulaires d’un Master 2 dans l’une de ces filières de formation. Toutefois, les titulaires d’un diplôme d’ingénieur en Logistique, en Gestion ou en Commerce sont aptes à occuper le poste de Responsable Supply Chain.

Par ailleurs, précisons que le poste de Responsable Supply Chain est réservé aux personnes expérimentées. Une expérience professionnelle est exigée lorsque la personne doit officier sur un site industriel.

En plus des études et des formations requises, le candidat à une fonction de Materials Manager doit faire preuve d’une maîtrise de la langue de Shakespeare. L’anglais est donc une condition essentielle pour avoir accès à ce métier.

Perspectives ?

La fonction de Responsable Supply Chain est évolutive. Sur le long terme et après avoir fait ses preuves, le Responsable Supply Chain peut devenir le directeur de production, le directeur des opérations ou le directeur de centre de profit.

Interview d’un responsable supply chaîne spécialisé dans les douanes

Réaliser un site web industriel : se poser les bonnes questions

Réaliser un site web pour une industrie n’est pas une mince affaire. Un projet de création ou refonte peut prendre plusieurs moi si celui-ci est mal agencé au départ. Il est alors essentiel de se poser les bonnes questions afin de faciliter le travail des équipes marketing. Le choix de la technologie utilisée est primordial, car c’est elle qui va fixer les méthodes de création du site. Faut-il choisir une solution open-source ou propriétaire ?

Hormis l’aspect purement esthétique du site, celui-ci doit être pensé pour vos visiteurs. Qu’attendent-t’ils d’un tel outil ? Comment vont-ils l’utiliser ? Vous l’aurez compris, de nombreuses questions vous attendent.

A quoi sert un site web pour une industrie ?

Au delà de l’aspect formel et de l’esthétique pure, le site web industriel doit pouvoir répondre à certains objectifs clés.

  • Amener du trafic ciblé dans le but d’informer votre future clientèle. Le monde de l’industrie est rempli de clients et de fournisseurs à la recherche d’informations. Publier des pages de contenus de bonne qualité autour de votre domaine est un excellent moyen de vous faire connaître auprès de nouveaux prospects.
  • Vendre des produits : il est tout à fait envisageable de créer un site e-commerce de vente de produits industriels. Nous l’avons vu pour les leasings de voiture ou les location de machines outils qui se commandent en ligne directement.

Comment choisir sa technologie web ?

La question peut sembler épineuse et doit être réfléchie en amont. Il existe différentes solutions pour créer un site web fonctionnel pour une industrie, mais toutes ne répondent pas aux même exigences.

Le monde des sites web est actuellement dominé par la technologie WordPress. Représentant plus de la moitié des sites web dans le monde, cette technologie est une valeur sûre pour qui souhaite créer un site internet rapidement et de bonne qualité.

WordPress : des bienfaits de l’open source

L’un des gros avantages de WordPress, c’est que c’est une technologie open source. On parle de technologie open source, lorsque les ressources de créations sont mises à disposition de tous pour créer un environnement personnalisé. Ainsi, nul besoin de réinventer la roue.

WordPress est constitué de blocs de contenus et autres plugins à assembler et à personnaliser.

A la manière d’un grand jeu de LEGO, WordPress est le numéro 1 mondial des sites web. Cependant, sa mise en place peut se révéler complexe pour les néophytes (surtout si vous n’avez pas le temps, ni les compétences). Le plus simple est encore de passer par une agence de création de sites web spécialiste de WordPress pour faire le job !

Technologie propriétaire : moins de résilience pour plus de séduction

Dans la grande majorité des cas, un site vitrine sera amplement suffisant et WordPress aussi, même pour les questions ou ergonomies les plus poussées. Sache qu’il existe d’autres techniques pour mettre en place des sites.

On parle alors de solutions et technologies propriétaires. Une technologie propriétaire signifie que le code source appartient à une entreprise (ex Microsoft).

Ce code diffère de WordPress et répond à des problématiques plus spécialisés (ex création de logiciels). Son pouvoir de séduction est assez grand, car les méga-corporations dépensent des sommes astronomiques pour mettre en avant leurs technologies. Les enjeux financiers sont bien entendus considérables..

Cela n’est pas sans poser de problèmes pour les PME industriels, surtout lorsque la « Big Corp » dernière décide de changer ou d’abandonner une technologie jugée obsolète..

Les grandes étapes pour créer un site web industrie

Communiquer et produire du (bon) contenu pour un site web industriel

Une fois ces premières questions résolues vient le moment de la stratégie web. Celle-ci intervient lorsqu’il faut créer du contenu pour remplir toutes ces pages, faire le choix d’une ergonomie, penser aux messages à diffuser.. bref communiquer !

On ne communique pas par hasard sur un site web. Chaque page doit avoir un intérêt propre. Vous pouvez par exemple

  • Présenter votre expertise, votre équipe, vos valeurs…
  • Lister vos produits et en expliquer le fonctionnement
  • Proposer du contenus bonus, comme une newsletter avec des conseils inédits
  • Parler des actualités du marché avec un blog.
  • Mettre en avant des initiatives ou des événements liés à votre entreprise

Ces techniques assez classiques vous permettront de communiquer sereinement sur internet. l’objectif étant de produire suffisamment de contenu pour créer de la valeur et attirer l’attention. En produisant un contenu de bonne facture, vous pouvez gagner des positions sur Internet et cela vous aidera à gagner des leads..

Vous n’arrivez pas à produire du contenu de qualité pour votre site web industriel ?

Contactez-nous !

Les leads B2B : le nerf de la guerre !

Communiquer aura comme objectif final l’acquisition de leads marketing. Un « lead » est ce que l’on peut appeler un contact client. L’acquisition des leads est primordiale sur un site web, car c’est ce qui va vous permettre de rentabiliser les coûts de fabrication et de maintenance de votre site.

Il existe plusieurs leviers pour générer des leads qualifiés. Voici quelques exemples qui fonctionneront en complément des actions indiquées précédemment  :

  • Ajouter des boutons de « Call to Actions » : ces techniques vous aideront à inciter au clic et à renvoyer les visiteurs vers votre page de contact. Les commerciaux pourront alors prendre le relai.
  • Création de pages de destination : beaucoup de gens pensent encore que l’on entre dans un site web depuis la Homepage.

    C’est évidemment une vision biaisée de l’acquisition de trafic. En effet, les points d’entrées d’un site web sont très nombreux et variés. Tout expert en référencement web vous le dira. C’est dans cet optique qu’il est avantageux de créer plusieurs points d’entrées pour un site web.

J’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair autour de la création de sites web pour industrie. Si toutefois, il vous reste des doutes ou si vous avez des commentaires, n’hésitez pas à nous les formuler ci-dessous ou via notre formulaire de contact.

SOURCE IMAGES : Pexels.com

Industries : L’importance de la maintenance préventive

La maintenance industrielle est cruciale à tout au long du cycle de vie d’une machine de production. Son principe est simple : maintenir en bon état de fonctionnement une machine industrielle le plus longtemps possible. Cela comprend plusieurs actions aussi bien techniques, qu’administratives mais aussi managériales pour garder en bon état son parc de machine et optimiser la maintenance de son système de production le plus longtemps possible

Read the rest of this page »