Quels sont les risques sur un chantier de construction ?

Nous savons tous que les conditions météorologiques ont des répercussions importantes sur le secteur de la BTP/construction. De mauvaises conditions climatiques ne bénéficient pas professionnels du bâtiment les saisons pluvieuses peuvent ralentir des chantiers entiers en vue des dangers provoqués. Ceci dit, la météo n’est pas le seul risque sur un chantier. Nous résumons ici, les principaux risques sur un chantier de construction.

Les principaux risques à prendre en compte sur un chantier de construction

Utilisez cette liste comme un pense-bête et pour prendre conscience des risques encourus. Il est toujours préférable de sécuriser son chantier, quitte à avancer un peu moins vite que prévue, mais revenir en un seul morceau à la fin de la journée.

Travail en hauteur

La construction oblige souvent les ouvriers à travailler en hauteur. Les blessures et les décès causés par le travail en hauteur représentent de nombreux accidents chaque année. Les risques augmentent à mesure que les restrictions de mobilité entrent en jeu. La formation est un élément essentiel de la sécurité des travailleurs.

Glissades et chutes

Nous le disions en introduction : la pluie peut faire des ravages sur un chantier. Il n’est donc pas surprenant que des glissades, des trébuchements et des chutes se produisent.

Le chef de chantier a beaucoup de choses à vérifier en même temps et ne peut pas être derrière chaque ouvrier. la seule solution et de rester vigilant et de faire attention autour de vous. Ne pas travailler après une soirée arrosée ou en état de fatigue.

Faites aussi très attention aux équipements stockés ou déposés sur le sol qui provoquent de nombreuses gamelles !

Objets en mouvement

Les chantiers de construction évoluent rapidement à mesure que les bâtiments se transforment. S’il est assez facile d’anticiper les mouvements d’un engin de construction sur un chantier plat. Cela devient beaucoup plus complexe sur un chantier qui évolue de jour en jour, voir d’heures en heures.

Les véhicules de ravitaillement, les camions à benne basculante et les équipements de levage aériens peuvent rendre les manœuvres plus difficiles que prévu. Vous devez donc garder les yeux bien ouverts pour limiter les risques d’accidents sur un chantier.

Bruit

Dans le secteur de la construction, le bruit constitue un risque majeur. En effet, un bruit répétitif et excessif provoque des problèmes auditifs irréversibles à long terme. En plus de cela, c’est une distraction dangereuse.

Les employeurs sont tenus par la loi de mener et de documenter une évaluation complète des risques et de s’assurer que le niveau de décibel légal est respecté. Sinon, une paire de bouchons d’oreille ou un casque antibruit feront peut-être l’affaire.

Manutention

Différents métiers impliquent différents niveaux de manipulation manuelle, qui sont tous susceptibles de comporter une forme de risque. Une formation adéquate et pertinente doit être dispensée à tous ceux qui doivent effectuer une manipulation manuelle dans leurs tâches quotidiennes.

Vibrations

Les vibrations répétitives dues à l’utilisation prolongée d’outils électriques et d’équipements de travail au sol comme le marteau piqueur peuvent conduire au syndrome du système main bras comme il est couramment appelé.

risque sur un chantier industriel

Quels sont les risques sur un chantier industriel ? sources : pexels

Effondrements

Des effondrements de tranchées se produisent et peuvent blesser gravement les travailleurs. Des précautions doivent être planifiées avant que ce type de travail ne se produise. Encore une fois, les travailleurs doivent rester en sécurité avec une évaluation des risques efficace. Avoir des secouristes formés sur place pour aider en cas d’accident est également très important.

Amiante

Les gens croient à tort que l’amiante est une chose disparue depuis les années 80. Sachez qu’il n’est interdit que depuis 1997.

Il existe encore 20 millions de Tonnes d’amiantes disséminées dans les bâtiments en France dénonce le magazine bastamag [2]. Ces matériaux doivent être éliminés correctement et légalement. L’amiante entraîne également des cancers du poumon, du mésothéliome et de l’asbestose liés à l’amiante.

Électricité

De nombreux ouvriers de chantiers sont électrocutés chaque année compte tenu du faible niveau de sécurisation sur certains chantiers. Cette tendance implique généralement des travailleurs qui ne sont pas des électriciens qualifiés mais qui effectuent des travaux électriques. Encore une fois, la formation est très importante pour limiter les risques sur un chantier.

Maladies respiratoires

Ce n’est pas seulement l’amiante qui cause des maladies et des problèmes respiratoires. Des poussières de matières dangereuses se dégagent sur les chantiers de construction et peuvent être respirées par des ouvriers peu méfiants. Les maladies à long terme comprennent les problèmes pulmonaires, la silicose et l’asthme. Tous les EPI délivrés doivent être utilisés et utilisés correctement. Si vous n’utilisez pas votre équipement correctement, cela pourrait éventuellement mener à une enquête HSE, sans parler de problèmes de santé à long terme.

SOURCES :
[1] : http://www.chu-rouen.fr/page/syndrome-des-vibrations-du-systeme-main-bras
[2] : https://www.bastamag.net/En-France-il-reste-20-millions-de-tonnes-d-amiante-disseminees-dans-les

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *