Qu’est ce que le conditionnement à façon ?

emballage ou conditionnement à façon

Peu de gens connaissent vraiment le secteur du conditionnement à façon, alors que c’est le secteur industriel qui produit les contenants des produits que nous utilisons au quotidien. Vous êtes-vous déjà imaginé en achetant des biscuits, mais sans les boîtes, juste le biscuit à croquer ? Ou bien des pâtes de dentifrice sans le tube ? Sans le conditionnement, nous ne pouvons pas bénéficier de la qualité des produits consommable, de la garantie d’utilisation des matériels et de la pertinence des informations concernant les marchandises achetées en grande surface.

Le conditionnement est tellement utile que tous les secteurs confondus de la production industrielle ne peuvent se passer des services d’un conditionneur pour optimiser leurs marchés. Découvrez donc dans cet article les bases à connaître sur ce processus industriel qui œuvre pour la qualité de notre quotidien.

Définition du conditionnement à façon

Par définition, le processus de conditionnement fait partie de la grande famille du design industriel et désigne la mise en contenant d’un produit pour qu’il bénéficie d’une meilleure condition de stockage, de vente, d’utilisation et de consommation. Cette description nous mène directement à la caractéristique du contenant.

Un système de conversation efficace

En effet, la première qualité d’un contenant réside dans son système de conservation en adéquation avec le produit qu’il contient. Après, le matériau de fabrication du contenant doit respecter des normes précises pour pouvoir supporter la nature du produit à conserver. Pour illustration, les laits en boîte sont conditionnés dans du carton, mais un carton couvert spécialement de matériaux imperméables.

conditionnement à façon

Exemple de réalisation autour du conditionnement à façon
source image : etraves.com

Un allié marketing imparable

En tant que support marketing, le conditionneur à façon est le premier responsable de l’image d’un produit. Dans un magasin, si vous pouvez facilement identifier un soda par rapport à du détergent liquide, c’est avant tout grâce à l’image de leurs contenants, même si les deux produits sont dans des bouteilles. Le contenant doit donc refléter l’identité du produit en plus des informations nécessaires à son utilisation.

Empaquetage ou conditionnement à façon ?

Ces deux appellations ont presque les mêmes procédures, mais il ne faut pas les confondre pour autant. En fait, si le conditionnement à façon assure la qualité de la conservation et l’image du contenant, l’empaquetage ou l’emballage assure plutôt les exigences logistiques.

Le conditionnement à façon permet une meilleure conservation des aliments quand l’empaquetage assure l’aspect logistique

Dans un sens pratique, le conditionnement définit le contenant direct du produit. Par exemple, le tube du dentifrice ou la bouteille des soda. L’empaquetage est ensuite le contenant secondaire qui permettra au service logistique de manœuvrer l’ensemble des produits ou de les arranger dans des locaux de stockage. L’image pratique de cette définition est le carton qui contient l’ensemble des dentifrices pour faciliter leurs transports vers les magasins ou leurs expéditions à l’étranger. Dans la plupart des cas, l’empaquetage contient des produits en lot.

industrie verte

Quelle avenir pur l’industrie verte ?

Les contraintes du secteur du conditionnement

Comme toute procédure industrielle, le conditionnement à façon suit obligatoirement des normes pour le respect de l’environnement. C’est d’ailleurs l’enjeu le plus important dans ce secteur de production. En effet, même si l’industrie du recyclage réduit déjà la pollution provoquée par la production à grande échelle de contenant, la part de responsabilité des industries de conditionnement reste encore très importante.

La surexploitation des ressources naturelles dans la course à la production entraîne également des dégâts irréversibles sur l’environnement. L’épuisement des ressources est tout à fait envisageable à long terme.

Tous ces risques poussent l’industrie du conditionnement à se ruer sur des solutions qui contribuent à la conservation de l’environnement. Les conditionneurs sont donc dans l’obligation de réorienter le processus de conditionnement sur un chemin plus écologique, notamment par la production de contenants biodégradables.

Certes il y a encore énormément de chemin à parcourir avant de réussir une vraie révolution verte dans le secteur industriel, mais le changement des mentalités avec la nouvelle génération va sans doute contribuer à ce que cela se fasse dans un avenir pas très lointain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *