Que dit la loi sur le bruit au travail ?

le bruit au travail

Travailler dans certains secteurs de la vie nécessite davantage de précautions. En effet, certaines activités sont à risques et ont des conséquences sur la santé des travailleurs. L’un des facteurs que la plupart des entreprises négligent souvent est le bruit. Ce dernier est à la base de beaucoup de maux. Et pourtant, il existe une réglementation en vigueur.

Le bruit au travail

Le bruit est en réalité un phénomène phonique qui engendre à l’écoute une sensation déplaisante. La perception que chaque homme a du bruit est différente. Toutefois, il peut être mesuré en décibels (A).

  • 0 dB(A) est le niveau de bruit le plus faible ;
  • 50 dB(A) correspond au niveau d’une discussion ;
  • 80 dB(A) est interprété comme étant le niveau où l’exposition au bruit pendant 8 heures devient nuisible à la santé ;
  • 120 dB(A) est le niveau sonore qui donne des sensations douloureuses même sans exposition.

D’après une étude de l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (AFSSET), près de 5 millions de Français souffrent d’un problème auditif. Hormis la musique, les bruits au travail constituent la plus importante cause de ces problèmes.

Le secteur industriel est un des plus touchés après le bruit au travail. Les machines industrielles sont souvent très bruyantes et il convient d’adapter son environnement de travail aux réglementations en vigueurs.

Les effets du bruit au travail

Une exposition prolongée au bruit a beaucoup de conséquences négatives sur l’organe responsable de l’audition. Ces impacts peuvent se manifester différemment d’un individu à un autre. Certaines personnes peuvent souffrir par exemple d’une fatigue auditive.

Cette dernière se manifeste par une réduction de la qualité de l’écoute ou des bourdonnements. Plus l’on est exposé et plus l’on risque de devenir un jour ou l’autre sourd. Pour souffrir d’une surdité, il faut que toutes les parties internes de l’oreille soient détruites et irréparables. À côté de ces pathologies, il faut ajouter les impacts non traumatiques.

En effet, au travail l’exposition au bruit peut être à l’origine d’autres maladies ou dysfonctionnement comportemental. Elle est souvent à la base de multiples accidents de travail, de fatigue et stress chronique, de troubles cardiovasculaires… Il urge donc que des mesures soient prises afin de préserver la santé des professionnels.

Réglementation sur le bruit au travail

Compte tenu des nuisances engendrées par le bruit, des mesures ont été prises afin de réduire ses impacts dans le milieu professionnel. Ces mesures de protection peuvent être à la fois personnelles et collectives. Reconnu comme étant une maladie professionnelle, l’employeur a l’obligation juridique de tout faire pour réduire le niveau sonore du bruit.

La réglementation en vigueur actuellement oblige l’employeur à agir sur la source des bruits en privilégiant des engins silencieux. Des mesures d’aménagement des lieux doivent aussi être prises afin d’insonoriser les lieux.

Travailler dans le bruit

Est-il vraiment possible de travailler dans le bruit ? Si votre activité professionnelle vous oblige à vous exposer au bruit sur une longue durée par jour et fréquemment, il existe néanmoins des matériels qui protègent l’oreille et diminuent ainsi le risque de surdité. Il s’agit entre autres : des casques antibruit, des bouchons d’oreille, des rideaux acoustiques et bien d’autres accessoires performants.

Bruit en milieu de travail

Parvenez-vous à faire la nuance entre le son et le bruit ? Un son est par définition ce que l’oreille entend. Par contre, un bruit est un son non désiré. C’est l’un des dangers les plus courants pour la santé au travail, surtout si vous intervenez dans l’industrie lourde par exemple ou plutôt dans le secteur manufacturier. La seule façon de prévenir les effets néfastes de l’exposition au bruit dans le milieu professionnel est de mettre en pratique la réglementation sur le bruit au travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *