Le déverseur et ses usages industriels

déverseur industriel

Les dispositifs industriels sont composés de nombreux outils techniques et l’un d’entres eux, le déverseur, apparaît dans la plupart des installations industrielles. Qu’est-ce qu’un déverseur industriel et à quoi sert-il ? Vous en saurez plus en poursuivant la lecture de cet article qui lui est dédié.

Définition d’un déverseur

Le déverseur, encore appelé réducteur de pression, est un dispositif très utilisé en robinetterie industrielle et en tuyauterie. Il a été conçu dans le but de réguler la pression en amont d’un quelconque fluide. En d’autres termes, c’est un outil qui est utilisé pour limiter l’excès de pression d’un réseau soumis à des variations. Il est souvent placé dans les installations de gaz ou de liquide venant à haute pression.

La présence d’un déverseur dans une installation permet ainsi de maintenir constante une pression amont dans un circuit. Ceci permet de maîtriser plus encore la pression en aval. Cette dernière peut toutefois fluctuer et varier selon les réglages. La majorité des déverseurs sont constitués d’un clapet dirigé par une membrane de commande et gardée en équilibre par un ressort réglable de tarage et par la pression à stabiliser.

Quelles utilisations pour l’industrie ?

Les déverseurs font partie des principaux équipements de protection et de sécurité des systèmes industriels. C’est le cas également pour les soupapes de sécurité ou les compensateurs de dilatation par exemple. Pour mieux comprendre le fonctionnement d’un déverseur en industrie, il vous suffit d’adapter sa définition au contexte industriel.

Les déverseurs servent aussi à réguler la pression au sein d’une installation industrielle pour éviter les surpressions. Ils permettent ainsi d’assurer la fiabilité de mesures réalisées par des appareils ou équipements situés en aval. La plupart du temps, les déverseurs industriels sont installés avec des réducteurs de débit dans le but d’aider à un meilleur contrôle de la pression.

On peut utiliser un déverseur sur tous les types de réseaux en industrie. À titre illustratif, la présence du déverseur est fortement constatée dans les réseaux hydrauliques, de gaz, d’hydrocarbure, etc. Par ailleurs, c’est aussi un outil qui joue un rôle très important au niveau des circuits de canalisation industrielle. En définitive, elle permet de favoriser le passage adéquat des fluides sous haute pression, d’un point A à un point B.

Les principaux types de déverseurs

Il existe plusieurs types de déverseurs. Chacun d’eux est adapté à un système ou à une canalisation particulière, répondant à un besoin spécial d’utilisation. Parmi les déverseurs existants, les plus courants en industrie sont :

  • les déverseurs basse pression et moyennes pressions
  • les déverseurs hydrauliques
  • les déverseurs liquides
  • le déverseur à gaz.
les types de déverseurs industriels (source image : lsi-france)

Les déverseurs basse et moyenne pression

Ce sont des déverseurs souvent utilisés pour réguler la pression de gaz industriels ou de l’air comprimé. Ils sont parfois installés dans les industries produisant du méthane, de l’azote, de l’hydrogène, de l’hélium et toutes sortes de gaz industriels non corrosifs à moyenne et basse pression.

Les déverseurs hydrauliques

Présent dans la plupart des systèmes hydrauliques, ce type de déverseur permet de maîtriser la pression de l’eau et aide à une meilleure redistribution. Vous en trouverez en acier et en aluminium.

Les déverseurs liquides

Ils ont les mêmes fonctionnalités que les déverseurs hydrauliques, sauf qu’ils sont souvent installés dans d’autres systèmes.

Le déverseur gaz

Ce sont des déverseurs qui sont installés dans les industries de gaz à haute pression. On les retrouve souvent au niveau des turbines et des stations de pompage de gaz.

Installation et maintenance d’un déverseur

Pour une meilleure utilisation, le déverseur doit être installé en dérivation entre la source de pression et le poste d’utilisation. Cela permet une meilleure circulation des fluides dans les vannes industrielles. Leur installation doit également se faire en tenant compte de plusieurs facteurs. Il s’agit notamment de la plage de détente, de la pression et de la température admissible ainsi que la compatibilité chimique avec le fluide véhiculé. Si un déverseur n’est pas compatible avec un liquide ou un gaz, il peut céder à tout moment et créer ainsi de nombreux dégâts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.