L’épicerie du futur livrera à domicile par véhicule autonome

autoX-grubmarket-véhicule autonome

Alors que DHL développe de nouveaux centres de stockage au Royaume Uni, d’autres société outre atlantiques investissent massivement et font le pari de la livraison autonome pour séduire leurs consommateurs. C’est le cas de la startup GrubMarketfoodstore spécialisé dans le bio aux Etats-Unis – et AutoXindustrie pionnière dans le développement d’un intelligence artificielle pour les véhicule autonomes. Un petit pas pour les clients, un grand pas pour l’industrie de la logistique.

Démocratiser la livraison autonome en Californie

Si vous habitez dans certains quartiers de San Jose, en Californie, vous pouvez maintenant vous faire livrer une partie de vos courses par une voiture autonome. Les voitures vertes brillantes autonomes de la compagnie AutoX (disposant d’un pilote de secours à l’intérieur) achemineront désormais votre commande toute seule.

«La livraison du dernier kilomètre pour les produits d’épicerie et les produits alimentaires sera plus rapide et moins onéreuse grâce aux voitures autonomes» s’enthousiasme Jianxiong Xiao, PDG d’AutoX. Le véhicule est équipé de caméras haute résolution pour repérer les piétons ou les animaux de compagnie sur la route – un système que Xiao, formé au laboratoire d’informatique et d’intelligence artificielle du MIT, affirme qu’il fonctionne mieux que les lasers Lidar et d’autres capteurs voitures, tout en étant moins cher à construire.

Entièrement équipée, la voiture coûte la bagatelle de 80 000 $ et peut fonctionner pendant plusieurs années.

Limiter les livraisons à domicile et finaliser la phase de test

Les épiceries utilisant le système de livraison autonome pourraient commencer à se déplacer vers des entrepôts plutôt que vers des magasins de vente au détail, contribuant ainsi à réduire les coûts. Pour les consommateurs, cela pourrait être moins cher que de se rendre dans un magasin pour faire leurs achats eux-mêmes.

Alors que d’autres sociétés de livraison autonomes comme Nuro, avec une jolie camionnette en forme de grille-pain, ou Marble, avec un robot de livraison de trottoirs, conçoivent des véhicules personnalisés pour la livraison, AutoX ajoute sa technologie aux voitures existantes. «Nous nous efforçons de fournir un meilleur service de voiture autonome plutôt que de construire une voiture», explique Xiao. «Ce que nous construisons, c’est un conducteur d’IA, pas une voiture.» Cela aide à réduire les coûts, dit-il, et un véhicule ordinaire peut transporter plusieurs commandes et dispose de suffisamment de place pour contrôler la température des aliments.

Alliance avec GrubMarket

Pour son projet pilote, la société travaille en partenariat avec GrubMarket, qui fournit des aliments biologiques et sains, y compris des produits frais, directement auprès des producteurs. Les clients utilisent une application pour passer une commande comme ils le feraient avec un autre service de livraison d’alimentation.

Le projet étant encore en test pour le moment, la société GrubMarket a décidé de n’appliquer aucun frais de livraison pour les commandes livrées en voitures autonomes. La société testera – pendant cette période de gratuité- à la fois le fonctionnement du système de distribution et la manière dont les gens utilisent la tablette d’épicerie à l’arrière pour acheter de la nourriture supplémentaire.

Une poignée d’États, dont la Californie, l’Arizona, le Texas et le Nevada, ont mis en place ou sont en train de mettre en place une législation pour soutenir les tests et le déploiement de véhicules sans pilote. Xiao pense qu’il ne faudra qu’un ou deux ans pour commercialiser des livraisons entièrement automatisées dans certains endroits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *