Qu’est-ce que lean management en logistique ?

lean management définition

L’industrie utilise beaucoup le lean management comme outil de gestion pour améliorer l’efficacité de sa production industrielle. Concept japonais mis en application par Carlos Ghosn chez Renault Nissan. Le lean management demande une grande exigence lors de sa mise en place et son suivi, mais peut réellement changer la dynamique de production d’une industrie. Le lean management logistique est tout naturellement la continuité de ce concept appliqué aux problématiques de logistiques contemporaines. 


Lean management logistique : définition 

Lean vient de l’anglais et se traduit par “mince” ou “moindre”. Cela donne tout de suite le ton. Le lean management est une gestion épurée qui va à l’essentiel. On ne se focalise que sur l’efficacité sans s’encombrer des détails qui font “perdre du temps”. Le lean management logistique vise donc à réduire au maximum les pertes de temps et de coûts

Objectifs

Les objectifs principaux du lean management en logistique seront la réduction des cycles d’inventaires et du gaspillage pour aboutir à une accélération maîtrisée de la chaîne de production logistique (sans dégradation de sur la qualité). 

Dis comme cela, cette méthode semble fantastique. Pour réussir ce coup d’éclat, il faudra répondre à quelques grands principes qui permettent la bonne implémentation du lean management dans un cycle de logistique industrielle.  

Les principes du management lean en logistique

Voici quelques grands principes et techniques à respecter si vous voulez appliquer le lean management dans votre PMI. 

  1. Comprendre le besoins du client
  2. Identifier le gaspillage en terme de coût, temps, process et optimiser pour créer de la valeur (retirer ou ajouter)
  3. Diminuer la durée des cycles pour en accentuer la maîtrise.
  4. Centraliser la demande client pour alimenter les flux de production (et pas l’inverse, c’est la demande qui lance la production)
  5. Écouter le client et se baser sur les retours clients pour évoluer. 

Lean management techniques : la réduction des cycles d’inventaires et du gaspillage

La réduction du gaspillage dans les cycles d’inventaires est très importante en lean management. Voici sept points clés et solutions pour optimiser votre lean management de la logistique 

Limiter le sur-stockage des marchandises : il existe de nombreuses manières d’optimiser le rangement d’un entrepôt. La première chose à faire est probablement de limiter les stocks pour les faire se rapprocher le plus possible de la demande client. Pas besoin d’aller dans des logiques de “juste à temps” comme le pratique la restauration rapide ou les maraîchers, mais apprendre à moins stocker est une des premières clés du succès. 

Éliminer les creux (de temps) : l’attente est terrible pour une industrie. Un employé ou agent industriel doit rester occupé en permanence dans son atelier. C’est en identifiant les plages horaires mortes que l’on trouvera un début d’optimisation de l’agenda de chacun. 

Transport à vide : certains avions, camions ou bateaux ne sont pas complètement chargés. C’est une aberration contre laquelle il faut lutter. Tout d’abord, c’est mauvais pour la planète, et c’est aussi mauvais pour le business. Penser à des solutions alternatives comme le cross docking pour optimiser le transport routier

Mauvaise gestion des stocks : une commande mal anticipée, un produit qui ne fonctionne que pendant une saison provoque des mouvements importants de trésorerie et une vraie perte d’efficacité au niveau de la logistique.

Mettre à jour les processus vieillissant : tout système d’organisation doit être repensé en permanence. C’est ainsi ;toute organisation se dérègle au fil du temps et crée automatiquement des process obsolètes. Lutter contre les vieux processus et les mettre à jour régulièrement est très lean management friendly. Opérations inutiles & retours clients : une commande mal passée, un retour client mal géré sont autant de choses qui nuisent à la productivité de vos opérations logistiques et qui fatiguent vos employés (pour rien).

De même que le service client doit être vérifiée régulièrement pour satisfaire les besoins des clients (pensez par exemple à la logistique inversée pour améliorer vos retours de marchandises)

Crédits images : PIXABAY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.