Xiaomi se lance dans la fabrication de lunettes de réalité augmentée

Xiaomi-Mijia-Glasses-Camera-1024x538

C’est officiel, le géant chinois – fabricant de smartphones – se lance dans la course pour devenir le numéro 1 des lunettes de réalité augmentée. En effet, le constructeur chinois a lancé une campagne de financement en crowfunding pour lancer les premières lunettes au plus vite. Les chinois peuvent désormais commander ces lunettes pour un usage sur le sol chinois nous confie le magazine usine-digitale [1]. Encore un pas de plus dans la guerre à l’innovation industrielle et technologique que se livre l’empire américain et la Chine.

Mijia Glass Camera : la campagne de financement a démarré

Depuis le 1er août, tout chinois ayant les moyens peut participer à la campagne de crowfunding pour s’offrir les futures lunettes de réalité augmentées baptisées « Mijia Glass Camera ». Cette campagne de financement participatif de 2499 yuans par personne (environ 360€) permettra de payer les frais de développement et de fabrication tout en s’assurant d’une commande effective de la part de nombreux clients.

Une concurrence qui fait de l’ombre aux Google Glass

On se souvient de ces présentations des Google Glass qui promettait la traduction instantanée et la fin des problèmes de traduction en entreprise. 15 ans plus tard, les problèmes sont toujours récurrents et la technologie de Google a stagné. Nous verrons si Xiami arrive a démocratiser cet instrument qui n’arrive pas à trouver sa place en entreprise et reste encore un gadget pour de nombreuses personnes.

Des lunettes qui pèsent 100 grammes

On peut aussi se demander si la technologie et l’ergonomie est vraiment au point, car les « Mijia Glass Camera » sont assez lourdes à porter. En effet, ces lunettes technologiques près plus de 5 fois le poids de lunettes normales. On imagine donc difficilement porter de tel outils toute la journée sur son nez

Une technologie au rendez-vous

Côté innovation technologique, Xiaomi a su mettre les petits plats dans les grands. Les Mijia Glass Camera sont équipées d’un MicroLED (Sony), d’un capteur de 50 mégapixels en grand angle et d’un téléobjectif de 8 mégapixels. Les lunettes sont aussi équipées d’un zoom optique et hybride. Le temps de rechargement promis par le constructeur n’est que de 30 minutes.

Des utilisations très concrètes déjà prévues par le constructeurs

Malgré un confort de portée encore approximatif, les utilisations en industrie de telles lunettes peuvent en effet être nombreuses. La grande promesse de ces lunettes est d’abolir tout simplement la barrière des langues grâce à une traduction instantanée, mais ce serait oublier que l’apprentissage d’une langue passe aussi par l’apprentissage d’une culture propre.

Cependant, on peut tout à fait imaginer de tels outils pour améliorer l’expérience sur une fin de chantier de BTP, la conception d’un plan de stockage dans un entrepot ou sur un quai de livraison lors d’une action de cross docking. Les enjeux sont énormes sur ce marché et nul doute que la guerre de l’innovation n’est pas prête de se terminer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.