Industrie 4.0 & supply chain management : comment ça marche ?

supply chain

IOT, digitalisation, data management… le monde de l’industrie a connu une réelle évolution ces 15 dernières années ce qui a fait naître l’industrie 4.0. En effet, la supply chain (ou chaîne d’approvisionnement) n’est pas en reste et aura pris le virage du numérique à temps, créant ainsi d’énormes enjeux pour l’ensemble du secteur. On parle même de management de la supply chain 4.0 !

C’est ainsi, la numérisation s’est peu à peu intégrée à tous les domaines jusqu’à celui de l’industrie, où elle est d’une grande utilité. Dans ce billet, nous allons vous parler des enjeux organisationnels de la digitalisation des entreprises et comment celle-ci va nous permettre de créer l’industrie du futur. Avec un gros focus sur les enjeux de la supply chain.

Qu’est-ce que la supply chain 4.0 ?

La supply chain 4.0 a été nommée ainsi, car il s’agit de la 4ᵉ évolution du secteur de l’industrie. Celle-ci consiste à accomplir la digitalisation des entreprises, afin de créer des entreprises numériques et 100 % smart basée sur la donnée !

Il existe plusieurs leviers caractéristiques qui définissent la supply chain 4.0. On y intègre surtout les technologies Big Data, l’analyse prédictive et la robotisation.

A qui cela s’adresse ?

Cela touche l’ensemble des départements des entreprises. Les innovations chamboulent les process et obligent les managers à repenser leurs outils et méthodes de travail, la gestion des ressources humaines ainsi que les relations avec les clients et les partenaires. Il faut savoir qu’aujourd’hui, les enjeux de la digitalisation et de la logistique 4.0 sont énormes et font l’objet d’une R&D sans répits. Cela permet – in fine – de réaliser un gain de temps considérable et de maximiser ses profits.

Comment fonctionne la supply chain 4.0 ? Quelques exemples concrets

Les nouveaux processus de supply chain 4.0 permettent d’obtenir un meilleur rendement. Grâce à la digitalisation, il est possible d’automatiser certaines tâches plus rébarbatives. On pense par exemple à la cobotique qui permet d’aider le travail manuel des ouvriers dans les entrepôts de stockage.

Cela consiste également à utiliser l‘analyse des données et des retours clients dans la conception des nouveaux produits.

Couplée aux méthodes japonaises de lean management ou de logistique inversée. Une gestion  intelligente de la supply chain 4.0 permet aussi de faciliter la prise de décision en s’appuyant sur les données ou l’analyse prédictive. Cela permet d’augmenter drastiquement les performances lorsque l’on gère de gros volumes de marchandises (ce qui est quand même le propre de l’industrie). Cette méthode permet aussi d’éviter les mauvaises surprises (ex crises, incendie..)

Vous l’aurez donc compris, l’industrie 4.0 est basée sur la digitalisation, l’automatisation et la robotisation, ce qui permet d’avoir le meilleur résultat et d’augmenter son rendement et ses revenus.

Industrie du futur : entre peur du changement et envie d’avancer

L’industrie de transformation ou la transformation digitale repose sur 5 leviers importants, qui permettent d’obtenir une entreprise numérique à 100 %. Ces leviers vont accélérer l’opération de digitalisation et vous permettent de créer l’industrie du futur. Cela concerne les différents départements de l’entreprise, du personnel au produit fini. Il est important de prendre au sérieux la digitalisation de l’entreprise et de réaliser tous les changements nécessaires pour pouvoir profiter des enjeux de digitaliser.

Frein n°1 : Le facteur humain

Cependant, il faut savoir que la transformation des organisations n’est pas toujours simple à réaliser. On peut souvent se heurter à une forme de résistance, notamment sur le levier du personnel, qui n’est pas toujours d’accord de changer ces méthodes de travail et d’appliquer les nouvelles méthodes, surtout s’il n’en distingue pas les enjeux concrets. Il faudra alors faire preuve de persévérance pour atteindre ses fins et peut-être faire appel à des experts comme le CXO. Et pour réussir à transformer votre entreprise selon les normes de l’industrie du futur, vous devez prendre en considération les 5 leviers suivants :

  • L’innovation et la technologie : il est essentiel d’intégrer une nouvelle technologie et de faire preuve d’innovation pour créer la transformation digitale ;
  • Les ressources humaines : le personnel devra intégrer une nouvelle méthode de travail digitale dans la réalisation de leurs tâches ;
  • L’organisation : pour fonder une industrie digitale 4.0, il est nécessaire de changer son organisation et d’entreprendre une veille pour avoir une longueur d’avance sur les changements.
  • Les produits et les services : ce levier constitue votre principale source de revenus. Inutile de changer vos produits ou vos services, mais il faudra y intégrer la numérisation ;
  • L’environnement de l’entreprise : l’environnement de votre société joue également un rôle sur le changement numérique.

Quels sont les avantages de la supply chain management 4.0 ?

En créant l’industrie 4.0 grâce à la supply chain 4.0, vous allez tirer votre entreprise vers le haut. En effet, cela permet d’améliorer la productivité, d’optimiser l’exploitation des matières premières et des ressources humaines ce qui permet à son tour de réduire les frais et d’améliorer les gains. La supply chain 4.0 va par conséquent vous permettre de battre la concurrence, car il s’agit d’un atout concurrentiel hors pair, notamment si vos concurrents n’ont pas encore intégré la digitalisation.

La supply chain 4.0 consiste également à améliorer la gestion de l’approvisionnement, en travaillant à la demande. Certaines entreprises choisissent de ne pas stocker leurs produits, ce qui leur permettra d’économiser les frais de loyer des entrepôts et d’éviter de concevoir des produits qui ne seront peut-être pas vendus sur place. Celles-ci travaillent sur commande, à la demande de leurs collaborateurs et clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.